En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

SPICE, ou comment gérer les paradoxes

Nos Publications

Concilier performance durable et respect de chacune des parties prenantes des entreprises dans lesquelles nous investissons... Paradoxal dites-vous ? Comment convertir une contradiction apparente en force - et ainsi, mener une analyse toujours plus approfondie ?

Claire Bataillie

Notre ambition est de générer une performance durable, partagée par l’ensemble des parties prenantes des sociétés dans lesquelles nous investissons, dans un environnement exigeant et extrêmement mouvant. Une ambition a priori pleine de contradictions car elle implique (1) :

  • de prendre des décisions de long terme tout en gérant les aléas quotidiens des marchés financiers ;
  • d’atteindre des objectifs de maximisation de la performance tout en redistribuant la valeur à l’ensemble des parties prenantes des sociétés dans lesquelles on investit ;
  • de procéder à une analyse qualitative approfondie des sociétés en adoptant une discipline stricte, alors que l’analyse financière repose de facto sur des chiffres ;
  • de quantifier ces éléments qualitatifs afin de pouvoir classer et départager les sociétés ;
  • d’opérer ces analyses à 360° avec parcimonie, en tenant compte des contraintes de temps, d’accessibilité et de fiabilité des données (peu d’audits extra-financiers sont actuellement réalisés).

Il s’agit donc de procéder à des évaluations les plus fidèles possibles en se fiant à des indicateurs incomplets !

Comment l'investisseur responsable peut-il réconcilier ces contradictions ?
En ne les considérant justement pas comme telles ! Il ne s’agit pas de résoudre un dilemme et d’opter pour l’une ou l’autre des solutions, mais bien de gérer des paradoxes, contradictoires en apparence, et d’en faire sa force.

Sycomore AM a fait évoluer son modèle d’analyse dans ce sens, en abandonnant la notation automatique de critères quantitatifs isolés (turnover et absentéisme, par exemple). Notre démarche consiste à porter davantage attention aux groupements d’indicateurs chiffrés et aux critères qualitatifs qui, au travers de leurs interconnexions, permettent de mieux appréhender les risques encourus par une entreprise. Nous considérons cette nouvelle méthode d’analyse plus en phase avec le monde paradoxal dans lequel nous naviguons.

La création de valeur d'une entreprise n'est durable que si elle est partagée avec l'ensemble de ses parties prenantes.

C’est d'ailleurs parce que les sociétés que nous analysons doivent manoeuvrer dans ces mêmes conditions que nous avons fait évoluer notre modèle d'évaluation en nous fondant sur la théorie des parties prenantes d’Ed Freeman. Il s’agit d’identifier puis d’analyser les différentes parties prenantes séparément en passant d’un modèle ESG (Environnement, Social, Gouvernance) au modèle SPICE - Suppliers, Society & State, People, Investors, Clients, Environment - pour mesurer de manière plus approfondie la qualité des relations qui les lient à l’entreprise. Dans ce numéro, nous illustrons la manière dont les entreprises gèrent leurs relations avec leurs parties prenantes au travers de l’exemple de Tarkett, acteur international majeur des revêtements de sols. Ce nouveau modèle, conçu sur des bases solides, se veut à la fois très interconnecté et segmenté et a pour objectif de renforcer notre capacité à oeuvrer au développement et à la normalisation de l’investissement responsable. Une normalisation qui devrait conduire à la disparition même de l’investissement responsable tel que nous l’entendons aujourd’hui, dans un processus de destruction créatrice…

SPICE, notre méthodologie d'investissement

Téléchargez la tribune de Claire Bataillie en pdf

(1) Source: The challenges of responsible investment mainstreaming: beliefs, tensions and paradoxes. Christel Dumas. 2015.

Nos Publications

SPICE : Sustainable Performance in Challenging Environments

11.05.2016
Découvrez tous les enjeux soulevés par notre méthodologie SPICE, vus sous le prisme de Tarkett dans la première édition 2016 de notre ISR Way. Retrouvez également le point de vue de Geneviève Férone-Creuzet, Directrice Générale et co-fondatrice de Casabee.Lire

Nos Publications

Redonner de la perspective aux stratégies entrepreneuriales

13.06.2016
A la découverte de l'ISR... Pour faire résonner performance durable avec respect de ses parties prenantes, quels défis s'imposent aujourd'hui à l'investisseur ? Quelles conditions sont nécessaires pour que l'investissement responsable prévale ? Interview de Geneviève Férone-Creuzet,...Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...