En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

Quelle est la Stratégie Environnement de Sycomore AM ?

Nos Publications

Sycomore AM poursuit sa stratégie environnement avec acuité, fidèle à une approche multi-enjeux dans son analyse des entreprises, elles-mêmes capables de générer aussi bien les pollutions que les solutions. Laissez-vous guider dans cette démarche...

La présente note synthétise l’approche adoptée par Sycomore AM en matière de prise en compte de l’environnement et de la notion de capital naturel. Il précise notamment son articulation avec les obligations instaurées par l’article 173 de la loi française sur la Transition Energétique pour la Croissance Verte votée le 17 août 2015 et dont le décret d’application, n°2015-1850, a été publié au Journal Officiel le 29 décembre 2015. En effet, l’esprit et le contenu de cet article de loi renforcent les obligations de publication des investisseurs institutionnels, d’une part, sur la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans leur politique d’investissement et, d’autre part, de leur politique de contribution à la transition énergétique et écologique et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Principes

La société de gestion Sycomore AM considère l’environnement comme une partie prenante essentielle constituant un capital commun regroupant l’ensemble des biens publics fournisseurs de services écosystémiques comme définis par le Millenium Ecosystem Assessment en 2005. Ce capital commun dont jouiront aussi les générations futures est souvent appelé le capital naturel.

Sycomore AM privilégie une approche complète incluant l’ensemble des enjeux environnementaux sans les hiérarchiser a priori. En effet, chaque polluant a très souvent de multiples impacts. Par exemple, le dioxyde de soufre SO2 est un gaz incolore toxique à inhaler et cause aussi l’acidification des pluies, ou encore les chloroflurocarbures, CFC, sont des gaz à effet de serre qui détruisent aussi la couche d’ozone.

De plus, les enjeux sont souvent interdépendants : la dégradation des terres impacte le changement climatique et vice versa, et la déforestation amplifie la dégradation des terres. Enfin, chaque solution ou réponse à un enjeu environnemental n’est jamais exempte d’effets collatéraux et peut aboutir à des transferts de pollution. A titre d’illustration, les motorisations diesel représentent une amélioration vis-à-vis du changement climatique, car elles permettent d’émettre 10 à 15% de moins de CO2 par km parcouru qu’une motorisation essence, mais elles produisent plus de NOx et de particules fines, nuisant immédiatement à la qualité de l’air en zone urbaine. De même, le développement de véhicules électriques dans un pays au mix électrique très carboné ne constitue pas une solution vis-à-vis du changement climatique, mais apportera des améliorations tangibles de la qualité de l’air. L’approche Sycomore AM est donc multi-enjeux.

Sycomore AM considère l’environnement comme une partie prenante essentielle constituant un capital commun regroupant l’ensemble des biens publics fournisseurs de services écosystémiques comme définis par le Millenium Ecosystem Assessment en 2005

Convaincue que les entreprises génèrent aussi bien les pollutions que les solutions, Sycomore AM veille à intégrer non seulement les impacts négatifs sur l’environnement, mais aussi l’ensemble des impacts positifs de l’entreprise et de son business model.

Ainsi, l’approche est donc :

  • Complète : basée sur le business model de l’entreprise, incluant ses produits et services avec une approche large en analyse de cycle de vie (du berceau à la tombe ; par exemple, tous les « scopes » pour le carbone) ;
  • Orientée solutions : c’est-à-dire incluant les impacts positifs (économies d’énergie, émissions évitées, tonnes recyclées, …) ;
  • Multi-enjeux : à l’opposé des approches monocritères, comme l’approche carbone seul (carbon only).

Enfin, compte de tenu de la complexité de l’évaluation environnementale, encore peu standardisée et peu renseignée, Sycomore AM adopte une approche pragmatique :

  • En se focalisant sur les principaux impacts connus : ainsi seuls les impacts positifs ou négatifs les plus importants seront analysés ;
  • En adoptant une approche proportionnée à l’importance des enjeux : ainsi le niveau d’analyse sera plus approfondi pour les activités en forte interaction avec l’environnement (positive, négative ou les deux)...

Téléchargez l'intégralité de la stratégie environnement déployée par Sycomore AM

Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...