En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

Coup de projecteur sur… Hopscotch

Nos Nouveautés

Dans un environnement réputé concurrentiel, le groupe de communication Hopscotch atteste d'un certain potentiel de croissance. Et pour cause, la société a entrepris une réorganisation importante. Sa base de coût en ressort assainie. Il n'empêche qu'une attention particulière est accordée au capital humain, le vecteur directeur de sa création de valeur. Explications.

Alban Préaubert

Plusieurs facteurs plaident en faveur de Hopscotch – spécialiste de la communication sous toutes ses formes (événementiel, relations publiques, digital, web social…), et devraient permettre à ce groupe de se démarquer dans un environnement pourtant hautement concurrentiel. Si nous restons prudents sur les niveaux de profitabilité futurs de cette société dans un secteur faiblement margé, nous considérons que le groupe devrait toutefois afficher dans les prochaines années une croissance non négligeable de ses résultats, portée par une progression de son chiffre d’affaires, conjuguée à une bonne maîtrise de ses charges.

Stratégie de croissance externe et efforts de réorganisation : deux leviers de croissance durable

Sur les 10 dernières années, le groupe a délivré une croissance annuelle moyenne de 3,2%, en partie soutenue par les acquisitions successives d’agences spécialisées de taille plus ou moins importante, telles que Heaven, Hmm ! ou Rouge. Plus récemment, la prise de participation dans Sopexa en 2016 devrait permettre au groupe d’accélérer sa diversification à l’international et d’élargir son marché adressé.
Les prises de commandes régulières enregistrées l’année dernière ont contribué à la publication de résultats préliminaires sur 2016 encourageants, avec une progression du chiffre d’affaires de 2,1%. Et ce, en dépit d’effets de base qui auraient pu menacer la poursuite de la croissance puisque Hopscotch avait assuré la couverture médiatique de toute la COP21 fin 2015.
Le groupe a également initié sur ces derniers trimestres des aménagements particulièrement pertinents : fermeture des principaux foyers de perte, mise en place d’une réorganisation juridique, changement de nom, délaissant ainsi Le Public Système au profit d’un unique et même nom, Hopscotch… Ces changements doivent relancer la société sur de bons rails, d’autant que les coûts afférents ont déjà été enregistrés sur les exercices précédents.

Le capital humain, actif incontournable de la création de valeur

Surtout, notre intérêt pour le dossier s’est confirmé à l’occasion d’une visite de site convaincante effectuée en avril 2016 dans leurs nouveaux locaux parisiens. Si la concurrence est extrêmement forte dans un secteur de la communication très fragmenté, force est de constater que la différenciation s’opère grâce à la qualité du capital humain, qui joue un rôle moteur dans la créativité des offres et donc dans la création de valeur. Dans le cas de Hopscotch, la pertinence de la stratégie menée par le groupe vis-à-vis de ses différentes parties prenantes, et plus particulièrement de ses collaborateurs, est rassurante, avec notamment l’adoption de nouvelles méthodes de travail plus agiles au cours de cette réorganisation. De fait, le recrutement d’un DRH groupe en 2016 et la mise en place d’enquêtes de satisfaction salariés sont des signaux positifs. Les changements opérés nous semblent tout à fait adéquats pour renforcer la dynamique et la productivité des collaborateurs : structure hiérarchique beaucoup plus plate, suppression de bureaux personnels dans une logique de flexibilité, mise en place d’une plateforme collaborative pour favoriser les échanges, forte autonomie et haut niveau de formation des employés. Egalement, l’association au capital des salariés (à hauteur de 8% du capital), assure un haut niveau de motivation et un alignement des intérêts.

Force est de constater que la différenciation s’opère grâce à la qualité du capital humain, qui joue un rôle moteur dans la créativité des offres et donc dans la création de valeur

Par ailleurs, la capacité de Hopscotch à mobiliser plus de 1.500 « freelances » à travers le monde permet de flexibiliser la base de coûts et de faire face à des accélérations ou des ralentissements de l’activité sans générer trop de volatilité sur la rentabilité.
Enfin, la gouvernance d’Hopscotch nous semble désormais plus saine. Le départ d’un des dirigeants en raison de divergences stratégiques a facilité la mise en place de la réorganisation et permet désormais à l’ensemble du top management de partager la même vision. Par ailleurs, la composition du conseil d’administration permet d’assurer un certain contrepouvoir puisque 5 des 7 membres sont indépendants.

Un niveau de valorisation relativement attractif

Au-delà de ces fondamentaux en nette amélioration, nous constatons un niveau de valorisation relativement attractif. Des acteurs comme Publicis, Havas ou encore GL Events, qui ne sont certes pas des comparables purs avec des activités beaucoup plus diversifiées, délivrent des marges opérationnelles à deux chiffres, renforçant notre confiance sur nos estimations prudentes quant aux marges normatives de Hopscotch dans notre modèle. Ces groupes atteignent d’ailleurs des niveaux de valorisation bien supérieurs. Même si une prime pour ces différents acteurs est justifié par rapport à Hopscotch, celle-ci peut apparaître comme excessive.

Cette publication n’a pas pour objet d’être une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de quelque instrument financier que ce soit. Les références à des valeurs mobilières spécifiques et à leurs émetteurs répondent uniquement à un but d’illustration et ne doivent pas être interprétées comme des recommandations d’achat ou de vente de ces valeurs. Cette communication, à caractère promotionnel, n’a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. Sycomore Asset Management n’est pas soumise à une interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments financiers concernés avant ou durant la diffusion de cette publication.

Nos Nouveautés

Coup de projecteur sur… SIF Holding 

01.03.2017
Dans un contexte de transition énergétique inéluctable, les parcs éoliens en mer ont le vent en poupe en Europe. Depuis 25 ans, cette filière industrielle s’est structurée, avec des gains de productivité conséquents à la clé. Au point de rivaliser avec les sources d’énergies non...Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...