En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

ISR Way #6 : La chaîne d'approvisionnement

Nos Publications

La chaîne d'approvisionnement représente un défi majeur pour les entreprises, dans un contexte d'économie mondialisée et digitalisée. Un enjeu de performance tout d'abord, comme la supply chain tend à se complexifier et à rendre de plus en plus dépendants différents acteurs; mais également un défi d'ordre social et environnemental. Pour sa dernière édition, notre ISR Way met en lumière l'adoption de meilleures pratiques innovantes.

« Un achat pressé est souvent matière à regrets ». Ce dicton populaire peut être utilisé pour illustrer un constat désormais consensuel : les défis auxquels sont confrontés les équipes d’achats sont particulièrement nombreux et une mauvaise appréciation des risques dans les chaînes d’approvisionnement des entreprises peut engendrer des conséquences dramatiques.

Ces challenges ont été amplifiés au cours des dernières décennies par la mondialisation et par les progrès dans la digitalisation qui ont incité une majorité de sociétés à externaliser davantage, souvent dans une optique de réduction des coûts.

Ce mouvement a abouti à un renforcement de la dépendance des sociétés à leurs principaux fournisseurs et à une forte complexification des chaînes de sous-traitance. Aussi, une entreprise sur deux admet disposer d’une visibilité limitée sur les aléas pouvant survenir chez ses transporteurs et fournisseurs. Le centre des hautes études d’assurance évalue à 40% la baisse moyenne de la valeur boursière des sociétés ayant subi des ruptures de chaîne d’approvisionnement. Ce constat alarmant justifie l’approfondissement de notre analyse de la sous-traitance depuis l’introduction de SPICE.

Au-delà des impacts opérationnels, cette complexification de la chaîne d’approvisionnement a fréquemment généré des externalités sociales et environnementales dramatiques, comme en témoignent les controverses relatives à ces sujets (Nike, Mattel, Apple, Rana Plaza…). Les sociétés responsables de pratiques d’achats non vertueuses sont souvent pénalisées par des campagnes de dénonciation et des boycotts, démultipliant l’impact négatif des controverses.

La sensibilisation à ces problématiques est de plus en plus forte pour l’ensemble des parties prenantes des sociétés (consommateurs, gouvernements, investisseurs, ONG, médias).

A ce titre, nous accueillons favorablement la loi sur le devoir de vigilance, élaborée partiellement en réponse au Rana Plaza, qui incite les entreprises à une meilleure prévention des risques en matière d’environnement, de droits humains et de corruption.

Certaines sociétés, à l’image de Système U, ont déjà anticipé ces nouvelles exigences au travers de démarches d’achats responsables ambitieuses. Mais ces réglementations devraient encourager une adoption plus généralisée des meilleures pratiques d’approvisionnement mises en exergue dans cette lettre. Elles donneront également plus de poids aux démarches d’engagement que nous mènerons auprès des sociétés aux pratiques insuffisantes.

Télécharger notre ISR WAY #6 en cliquant ici

Nos Experts

Innover pour quoi ?

04.04.2017
Quel sens revêt l’innovation ? C’est la question qu’explore Jean-Guillaume Péladan dans la tribune qu’il signe à l’occasion de la sortie du rapport « From Tech to Deep Tech », co-publié par l’initiative Hello Tomorrow et le cabinet de conseil The Boston Consulting Group.Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...