En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

Hausse de l'Euro, flux vers les marchés actions européens : notre éclairage sur le contexte de marché

Nos Nouveautés

Alors que cette fin d'été est marquée par une hausse de l'euro par rapport au dollar, les indicateurs avancés européens demeurent biens orientés et les doutes se multiplient quant à la capacité de Donald Trump à mettre en oeuvre ses politiques budgétaire et fiscale. Une occasion pour les investisseurs américains de prendre des profits sur les marchés actions européens, dont les performances sont dopées par la baisse du dollar ? Sycomore AM revient sur le contexte de marché actuel.

Camille Camou
point marché

En août, les marchés actions européens ont poursuivi leur consolidation entamée mi-mai et affichent un léger repli, impactés négativement par le renforcement de l’euro et les inquiétudes relatives à une possible prochaine inflexion dans la politique monétaire de la BCE. Les volumes sont restés faibles et la volatilité relativement basse, en dépit de quelques pics, ponctuels, principalement liés aux tensions géopolitiques et politiques (Corée du Nord, Administration Trump, attentats de Barcelone). Le mois d’août a également été animé par la saison de résultats semestriels des entreprises, de bonne facture et confirmant le retour de la croissance des profits, même si les surprises ont été moins positives et marquées que lors du premier trimestre 2017.

Les taux souverains à long terme se sont inscrits en baisse, les banquiers centraux ne communiquant – comme cela était à prévoir – aucun élément sur leurs politiques monétaires et leurs prochaines possibles décisions de normalisation lors de leurs discours à Jackson Hole. Mario Draghi n’a pas non plus commenté l’évolution de la monnaie unique, qui a poursuivi sa progression (+0.6% sur le mois, touchant 1.207 dollar). L’euro est soutenu par des indicateurs macroéconomiques toujours favorables en zone euro (PIB du T2 supérieur aux attentes ; indices PMI toujours bien orientés, à leur plus haut niveau depuis avril 2011 et supérieurs aux indices PMI américains pour la première fois depuis 6 ans) ; l’euro a également bénéficié de la faiblesse du dollar américain lié à de nouveaux départs dans les équipes de l’Administration Trump, à la persistance des doutes concernant la mise en oeuvre de sa politique économique et fiscale et aux premières inquiétudes relatives au « plafond de la dette » qui doit être relevé d’ici fin septembre.

Cette appréciation de la monnaie unique commence à impacter les attentes de croissance des profits des entreprises de la zone euro

Cette appréciation de la monnaie unique commence à impacter les attentes de croissance des profits des entreprises de la zone euro : la hausse récente de l’euro pourrait ainsi retrancher 2 à 3% à leurs taux de croissance. La fin de la saison de publications semestrielles a certes confirmé le retour attendu de la croissance des profits en 2017 (anticipations à +12.8% aujourd’hui et relativement stables entre +12 et +14% depuis le début de l’année), avec un 3ème trimestre consécutif de progression des résultats et un 13ème trimestre consécutif supérieur aux attentes ; néanmoins, les surprises positives ont été moins importantes que lors du premier trimestre et l’affermissement de l’euro commence à provoquer de légères révisions à la baisse.

Enfin, les flux vers les actions européennes, qui ont fait leur retour en 2017 après une année 2016 de forte décollecte, commencent à ralentir – notamment de la part des investisseurs américains, certains d’entre eux prenant sans doute des profits après une performance des actions européennes en dollar américain de +20% depuis le début de l’année (contre +6% en euro pour les investisseurs européens).

reporting août

Retrouvez nos reportings ainsi que les analyses de nos gérants :
Cliquez sur ce lien pour accéder aux reportings CGPI.
Cliquez sur ce lien pour accéder aux reportings Institutionnels.

Pour plus d'analyses et d'actualités, suivez Sycomore AM sur Twitter et LinkedIn.

Les opinions et estimations données constituent notre jugement et sont susceptibles de changer sans préavis, de même que les assertions quant aux tendances des marchés financiers, qui sont fondées sur les conditions actuelles de ces marchés. Nous pensons que l'information fournie dans ces pages est fiable, mais elle ne doit pas être considérée comme exhaustive. Ces données, graphiques ou extraits ont été calculés ou effectués sur la base d'informations publiques que nous estimons fiables mais qui toutefois n'ont pas fait l'objet d'une vérification indépendante de notre part. Votre attention est appelée sur le fait que toute prévision a ses propres limites et que par conséquent aucun engagement n'est pris par SYCOMORE ASSET MANAGEMENT quant à la réalisation de ces prévisions.

Nos Publications

Sycomore Happy@Work de A à Z...

12.09.2017
Un collaborateur épanoui au travail est plus performant, plus impliqué et plus créatif. De facto, Sycomore Happy@Work investit dans les entreprises qui valorisent le capital humain. Décryptage de la philosophie du fonds, au travers des valeurs qui font ses convictions !Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...