En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

Impact environnemental : un nouvel indicateur pour les investisseurs

Nos Publications

Développé par Sycomore AM, l'indicateur NEC (Net Environmental Contribution) mesure, activité par activité, la contribution à la transition énergétique et écologique, ainsi que l'alignement avec les objectifs de lutte contre le réchauffement climatique. Grâce à un partenariat avec BNP Paribas Securities Services, Sycomore AM prévoit d'accélérer le déploiement de la NEC à grande échelle. Retrouvez une illustration de l'utilisation de la NEC dans le secteur de l'agro-alimentaire.

Illustration de l'indicateur NEC dans le secteur de l'agro-alimentaire

L'alimentation pèse sur la planète. L'agriculture et l'élevage représentent, en effet, un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre, 70% des prélèvements d'eau douce et exercent une large pression sur la biodiversité.

La NEC permet de classer différents types de produits ou services en fonction de leur empreinte environnementale. L'indicateur classe chaque aliment selon son impact sur le climat, l'eau et la biodiversité, comparativement à ses apports en protéines, lipides et glucides calculés grâce à des bases de données officielles. La NEC de l'aliment se positionne sur une échelle allant des aliments les plus écologiques (+100%) aux moins écologiques (-100%), le milieu du référentiel représentant la position moyenne de l'offre d'aliments.

Pour le critère climat ou carbone, les aliments les plus écologiques sont les légumineuses comme sources de protéines, les noix comme sources de lipides et les fruits comme sources de glucides (sucres).

Pour le critère eau, il s'agit des légumineuses comme sources de protéines, du soja comme sources de lipides et des tubercules et racines comme sources de glucides.

Pour le critère biodiversité, l'éco-solution est la culture des végétaux en agriculture biologique.

In fine, intervient aussi le type de conditionnement.

Le résultat consolidé des trois critères est illustré ci-dessous pour des catégories usuelles de nourriture :

Position de produits alimentaires classiques selon leur performance environnementale (calculs Quantis 2017 et Sycomore AM, sources : base de données FODGES de l'ADEME, Global Footprint Network, base de données FAOSTAT).

Ainsi les entreprises du secteur agro-alimentaire peuvent être positionnées selon leur NEC allant :

  • d'une entreprise vendant de la viande issue d'élevages intensifs : NEC proche de -100% ;
  • à une entreprise positionnée sur l'alimentation biologique et végétale : NEC proche de +100%.

Le déploiement de l'indicateur NEC marque une nouvelle étape dans la quantification de l'impact environnemental des entreprises et la quête de leviers de performance durable.

Téléchargez l'article de recherche sur l'indicateur NEC - introduisant le partenariat entre Sycomore AM & BNP Paribas Securities Services - en pdf

Nos Experts

Notre expertise : Développer une vision complète des entreprises

14.09.2017
Tous les gérants de Sycomore AM s’attachent à être au plus proche des entreprises qu’ils suivent. A cet égard, les visites de sites (usines, magasins, etc.) donnent accès à des informations très complémentaires à celles obtenues par ailleurs et viennent ainsi étayer leur analyse....Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...