En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

SycoMinute(s) : Bilan de l'année 2017, nos perspectives pour 2018

Nos Experts

On se souviendra de l'année 2017 comme porteuse d'un environnement favorable aux entreprises : poursuite de la hausse des marchés actions, réformes budgétaires à venir, conditions monétaires accommodantes, risques politiques contenus... Ce bilan détaillé de l'année passée sera l'occasion pour notre gérant Arnaud d'Aligny de nous livrer ses perspectives pour 2018.

L’année 2017 aura marqué la sixième année consécutive de hausse pour les marchés actions, soutenus par le retour — enfin — de la croissance des profits des entreprises européennes, après six années de déception et sans croissance.
Après les chocs politiques de 2016 (Brexit, élection de Trump), 2017 aura finalement révélé peu de (mauvaises) surprises sur le plan politique, alors que les sources potentielles de turbulence étaient nombreuses : élections française, néerlandaise, italienne et allemande, négociations sur le Brexit, 19ème congrès du parti communiste chinois, etc. Aux Etats-Unis, après l’échec de l’abrogation de l’Obamacare, le vote de la réforme fiscale en fin d’année a constitué une première victoire politique pour Donald Trump.

Les bonnes surprises économiques ont soutenu les marchés actions en 2017 : la croissance économique mondiale a rebondi de manière synchronisée dans les différentes régions du monde ; elle s’est révélée supérieure aux anticipations pour la première fois depuis 2010. Les indicateurs de confiance ont eux aussi régulièrement surpris positivement tout au long de l’année et leurs niveaux actuels avoisinent, voire atteignent, leurs plus hauts historiques. Ces bonnes surprises ont été particulièrement marquées en zone euro.

L’inflation, qui demeure modérée, a permis le prolongement de politiques monétaires toujours très accommodantes, les banques centrales pouvant maintenir des taux très bas et organiser un « tapering » très progressif. La Fed a certes entamé une réduction de la taille de son bilan en octobre 2017 mais celui-ci s’élève toujours à 4 400 milliards de dollars après avoir augmenté de 400% depuis 2008. De même, les achats d’actifs mensuels de la BCE seront abaissés de 60 à 30 milliards d’euros à partir de janvier 2018 mais se prolongeront jusqu’en septembre 2018 au moins.

Les conditions demeurent donc très favorables pour les entreprises, dont l’accroissement des bénéfices par action, pour la première année depuis six ans, a largement soutenu la progression des marchés actions en 2017. En Europe, même si l’impact négatif de la hausse de l’euro de presque 15% face au dollar sur l’année a pu commencer à se lire dans les résultats des entreprises, 2017 constitue la première année depuis 10 ans au cours de laquelle les attentes concernant les BPA européens ont été révisées à la hausse alors que celles des BPA américains étaient, elles, revues à la baisse.

L’absence de volatilité des marchés boursiers aura marqué l’année 2017

Enfin, l’absence de volatilité des marchés boursiers aura marqué l’année 2017, les indices VIX (S&P500) et V2X (Euro Stoxx) ayant touché de nouveaux planchers historiques. L’amplitude des dispersions sectorielles et, surtout, entre valeurs d’un même secteur aura néanmoins été impressionnante. A titre d’exemple, dans la distribution, Maisons du Monde et B&M European Value ont progressé respectivement de 52% et 55% sur l’année alors que Carrefour, Showroomprivé et Steinhoff perdaient quant à eux 19%, 70% et 93% respectivement. De même, au sein du secteur technologique, Wirecard et Sophos ont enregistré des hausses respectives de 128% et 119%, contre des reculs respectifs de 43% et 44% pour Technicolor et Criteo.

En 2018, l’environnement devrait rester favorable pour les marchés actions avec une poursuite de l’amélioration de la croissance économique mondiale et, en zone euro, un resserrement monétaire qui ne sera que très progressif ainsi que des politiques budgétaires plus favorables et, aux Etats-Unis, les effets de la réforme fiscale. Néanmoins, plusieurs risques seront à surveiller. L’absence de sujet d’inquiétude majeur en ce début d’année — contrairement à début 2016 (craintes de récession U S) et à début 2017 (inquiétudes relatives aux échéances politiques en Europe) — pourrait justement constituer une source de danger et témoigner d’une certaine complaisance. Une hausse de l’inflation plus marquée qu’attendu, une remontée désordonnée des taux, un retour des inquiétudes sur les endettements souverains (par exemple aux Etats-Unis ou en Chine) ou, bien sûr, des aléas géopolitiques et politiques pourraient ainsi provoquer un retour de la volatilité et peser sur les marchés actions — d’autant que les valorisations des actions européennes, si elles restent attractives par rapport aux actions américaines et au crédit, ne sont plus globalement décotées. Ce retour éventuel de la volatilité et une poursuite de la dispersion des performances entre secteurs et entre valeurs pourraient néanmoins offrir un terrain propice à la gestion active de conviction et au « stock picking ».

Les opinions et estimations données constituent notre jugement et sont susceptibles de changer sans préavis, de même que les assertions quant aux tendances des marchés financiers, qui sont fondées sur les conditions actuelles de ces marchés. Nous pensons que l'information fournie dans ces pages est fiable, mais elle ne doit pas être considérée comme exhaustive. Ces données, graphiques ou extraits ont été calculés ou effectués sur la base d'informations publiques que nous estimons fiables mais qui toutefois n'ont pas fait l'objet d'une vérification indépendante de notre part. Cette communication ne peut-être considérée comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Sycomore AM décline toute responsabilité quant à la pertinence ou la réalisation de ses prévisions. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Nos Événements

Conférence annuelle 2018 : l’entreprise à mission

08.02.2018
Rendez-vous le 8 février 2018 à la Salle Pleyel à l’occasion de la conférence annuelle de Sycomore AM. Placée sous le signe de l’entreprise à mission, la conférence réunira de nombreux dirigeants influents et inspirants pour en donner des illustrations tangibles. En tant qu’invité...Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...