En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

Syco Minute(s) : Retour du spectre de l'inflation ?

Nos Experts

Alors que le mois de janvier 2018 a débuté sur une progression record des marchés actions et des bénéfices des entreprises soutenus par la croissance économique, la dernière semaine a connu un repli et une volatilité accrue. En cause, le retour du spectre de l'inflation et par conséquent un resserement monétaire plus rapide que prévu. Notre gérant Arnaud d'Aligny livre son analyse de l'environnement de marché.

Les marchés actions ont commencé l’année 2018 sur les chapeaux de roue, avec trois semaines de progression marquée et continue ; ils ont ainsi connu leur meilleur début d’année de l’histoire — les trois principaux indices américains enregistrant même huit records historiques entre le 1er et le 22 janvier.

L’accélération de la croissance économique a constitué un soutien important. Les indicateurs macroéconomiques — déjà à des niveaux record — continuent leur progression et les prévisions sont revues à la hausse, au niveau mondial et en particulier en zone euro. L’indice composite d'activité PMI en zone euro s'est ainsi encore renforcé en janvier (58,8), atteignant son plus haut niveau depuis 2006. La réforme fiscale votée fin 2017 aux Etats-Unis s’est également traduite par des révisions à la hausse des perspectives de croissance des profits des entreprises. Les toutes premières publications de résultats annuels 2017 se sont révélées positives et globalement supérieures aux attentes ; elles ont ainsi également soutenu les marchés, même si la saison de résultats n’en est encore qu' à ses débuts.

Fin janvier, les indices boursiers ont entamé un repli sensible (...), sous l’effet des craintes accrues d’une reprise plus importante de l’inflation et de resserrement monétaire

L’euro a cependant poursuivi son appréciation face au dollar (+3,5% sur le mois après une progression de près de 15% en 2017), ce qui constitue un vent contraire pour les entreprises européennes exportatrices. Par ailleurs, les taux d’intérêt se sont inscrits en hausse sensible en janvier (10 ans US au-dessus de 2,70% pour la première fois depuis 2014 ; 5 ans allemand en territoire positif pour la première fois depuis 2015 ; 10 ans français se rapprochant de 1%). Cette remontée des taux d’intérêt a, dans un premier temps, été bien digérée par les marchés car perçue comme reflétant les bonnes dynamiques économiques. Néanmoins, au cours de la dernière semaine du mois, les indices boursiers ont entamé un repli sensible et affiché une volatilité en hausse, sous l’effet des craintes accrues d’une reprise plus importante de l’inflation et de resserrement monétaire plus rapide qu’initialement prévu, notamment aux Etats-Unis. En effet, le ton du compte-rendu de la dernière réunion de la Fed sous la présidence de Janet Yellen a été perçu comme plus « hawkish » que précédemment (3 à 4 hausses de taux sont aujourd’hui attendues par les marchés pour 2018) ; par ailleurs, de nombreuses sociétés américaines ont annoncé des hausses de salaires et l’inflation salariale semble accélérer dans un marché américain au plein emploi ; enfin, Donald Trump a, lors de son discours sur l'Etat de l'Union, demandé au Congrès d'appuyer un plan de 1 500 milliards de dollars pour développer les infrastructures du pays.

En zone euro, les chiffres d’inflation demeurent pour l’instant modérés (+1,3% sur un an en janvier) et l’appréciation de l’euro devrait encore participer à leur modération à court terme. Néanmoins, dans un contexte d’amélioration économique, la normalisation de la politique de la BCE pourrait être impactée par un éventuel resserrement plus rapide que prévu de la politique monétaire de la Fed. Il conviendra donc de surveiller toute hausse rapide ou désordonnée des taux d’intérêt et toute accélération de l’inflation aux Etats-Unis.

Les opinions et estimations données constituent notre jugement et sont susceptibles de changer sans préavis, de même que les assertions quant aux tendances des marchés financiers, qui sont fondées sur les conditions actuelles de ces marchés. Nous pensons que l'information fournie dans ces pages est fiable, mais elle ne doit pas être considérée comme exhaustive. Ces données, graphiques ou extraits ont été calculés ou effectués sur la base d'informations publiques que nous estimons fiables mais qui toutefois n'ont pas fait l'objet d'une vérification indépendante de notre part. Cette communication ne peut-être considérée comme un conseil ou une recommandation d'investissement. Sycomore AM décline toute responsabilité quant à la pertinence ou la réalisation de ses prévisions. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Nos Publications

L’entreprise à mission

08.02.2018
Dans une quête de performance durable, il est aujourd’hui capital pour les entreprises d’apporter du sens et des solutions aux enjeux sociétaux. En ce sens, les entreprises qui se dotent d’une mission avec une portée sociétale positive bénéficient d’une longueur d’avance. Aussi,...Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...