En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

De la mission d’entreprise à l’entreprise à mission

Nos Experts

Comment définir une entreprise à mission ? Dans la tribune de notre ISR Way #8, Frédéric Ponchon, gérant du fonds Sycomore Shared Growth, détaille la réponse de Sycomore AM sur le sujet et expose les bénéfices qu’une entreprise peut retirer en intégrant la mission au cœur de la stratégie de l’entreprise. Explications.

L’obsession de l’investisseur de long terme que nous sommes est d’identifier le ou les facteurs qui contribuent au succès d’une entreprise et à sa pérennité. Notre expérience, nous a permis de dégager un trait caractéristique des entreprises qui réussissent dans la durée : l’existence d’une mission d’entreprise.

Mission

Mais qu’entendons-nous par mission ? Appliqué aux entreprises, c’est un mot issu de la littérature sur le management et la stratégie. Formellement, c’est une phrase courte qui ne doit pas être de l’ordre de la banalité mais qui ne doit pas être trop précise non plus pour ne pas être limitante. Par exemple, Danone s’est fixé la mission d’« apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre », Essilor d’« améliorer la vision pour améliorer la vie ». C’est une phrase qui synthétise et articule un système au coeur de l’organisation constitué de la raison d’être de la société (pourquoi l’entreprise existe-t-elle ?), de sa stratégie (quelle est la logique commerciale : quels marchés adresser, avec quels avantages distinctifs ?), des valeurs portées par l’entreprise (ensemble de croyances et de principes) et des pratiques et comportements promus (conversion en actions).

Dans un monde en perpétuel changement, la mission constitue un avantage compétitif majeur car elle rend possible l’agilité et la réactivité d’une entreprise. Elle est l’objectif à l’aune duquel les décisions de court terme peuvent être prises rapidement, alors que la stratégie doit s’adapter constamment à la conjoncture et peut momentanément se trouver obsolète.

La mission constitue un avantage compétitif majeur

Sa formalisation et son application sont des exercices qui permettent de soulever les questions essentielles : quelles sont les activités d’avenir ? Les marchés et les clients de demain ? C’est en cela qu’une véritable mission se distingue de la simple description du métier de l’entreprise, elle fixe un cadre pour un futur inconnu. Elle constitue un objectif qui projette l’organisation dans une logique expansionniste propice à l’innovation. Enfin, elle est un élément central de la culture d’entreprise, langage commun et source de cohésion, qui facilite le fonctionnement du collectif.

Lorsque la mission affirme un projet social ou environnemental, elle acquiert alors une dimension supplémentaire en visant un idéal qui dépasse les intérêts particuliers et parfois contradictoires de telle ou telle partie prenante (actionnaires, collaborateurs, fournisseurs, clients). Elle constitue le point de convergence, le divorce étant tout sauf inévitable et souhaitable, entre les intérêts de l’entreprise et l’intérêt collectif. L’entreprise met alors au service de la société ses ressources, son efficacité, ses savoir-faire et l’étendue de son empreinte. Les entreprises qui se fixent ce type de mission sont celles que nous considérons réellement comme des entreprises à mission.

La mission constitue le point de convergence (...) Entre les intérêts de l’entreprise et l’intérêt collectif

Elles bénéficient d’un avantage compétitif incrémental lié à la résonnance philosophique et morale que la mission inspire, d’une part, aux collaborateurs qui sont alors encore plus profondément engagés dans sa poursuite et, d’autre part, aux clients / consommateurs qui vont en faire un critère de choix positif. De manière générale, les entreprises à mission parviennent à associer l’ensemble de leurs parties prenantes, fournisseurs et pouvoirs publics compris, dans des collaborations plus fructueuses pour tous et des interactions plus bienveillantes.

Pour l’instant, il existe finalement assez peu d’entreprises à mission cotées. C’est une opportunité pour nous investisseurs et pour la société. En effet, souvent certains éléments latents existent : comportements, valeurs, culture d’entreprise, … S’ils sont formalisés dans une mission, ils permettront aux entreprises d’en tirer les bénéfices entiers. Et ce processus est particulièrement créateur de valeur pour l’entreprise, ses parties prenantes et l’intérêt collectif. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il s’agit d’un modèle que nous souhaitons fortement promouvoir.

Découvrez notre ISR Way #8 en cliquant ici

Les opinions et estimations données constituent notre jugement et sont susceptibles de changer sans préavis, de même que les assertions quant aux tendances des marchés financiers, qui sont fondées sur les conditions actuelles de ces marchés. Nous pensons que l'information fournie dans ces pages est fiable, mais elle ne doit pas être considérée comme exhaustive. Ces données, graphiques ou extraits ont été calculés ou effectués sur la base d'informations publiques que nous estimons fiables mais qui toutefois n'ont pas fait l'objet d'une vérification indépendante de notre part.

Nos Publications

L’entreprise à mission

08.02.2018
Dans une quête de performance durable, il est aujourd’hui capital pour les entreprises d’apporter du sens et des solutions aux enjeux sociétaux. En ce sens, les entreprises qui se dotent d’une mission avec une portée sociétale positive bénéficient d’une longueur d’avance. Aussi,...Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...