En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

Life is on : apporter l'énergie à chacun, partout et à tout moment

Nos Publications

La croissance démographique, le développement industriel et la révolution numérique constituent autant de défis que Schneider Eletric tente de convertir en opportunités. Emilienne Lepoutre, Coordinatrice du Développement Durable, répond à nos questions sur la mission de l'entreprise, "Enrichir la vie".

Quelle mission s’est fixé Schneider Electric et qu’entend-on par «enrichir la vie» ?

Schneider Electric est une entreprise spécialisée dans la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes dans le résidentiel, les bâtiments, les centres de données, les infrastructures et les industries. Notre mission est simple et transverse à nos activités : apporter l’énergie à chacun, partout, et à tout moment.

Notre mission est simple et transverse à nos activités : apporter l'énergie à chacun, partout, et à tout moment

C’est cela que nous appelons « Life is On », ou « Enrichir la vie » en français. Nos technologies sont partout, dans tous les lieux et les moments de la vie, à la maison, au travail, à l’hôpital, à l’hôtel… et là où nous prétendons à une énergie fiable, verte, connectée et sans danger.

Votre mission comporte une forte dimension sociétale. Quelles sont les grandes tendances dans lesquelles elle s’inscrit ?

Les solutions que nous proposons répondent à trois grandes tendances sociétales : l’urbanisation, l’industrialisation et la numérisation. Nous avons mis en place des programmes d’entreprise sur 3 à 5 ans pour transformer notre organisation et notre offre, et ainsi saisir les opportunités liées à ces évolutions : de la croissance des besoins en automatisation et en connectivité jusqu’au droit massivement revendiqué à l’efficacité énergétique qui exige une utilisation optimisée des ressources.

Urbanisation : d’ici 2040, les villes accueilleront 1,9 milliard de personnes supplémentaires. Les villes sont en attente de solutions pour, d’une part, apporter les services et les économies auxquels leurs habitants peuvent dûment prétendre (services intégrés pour la sécurité, la mobilité, les prévisions météorologiques, la gestion de l’énergie, de l’eau et des déchets, etc.), d’autre part, produire des améliorations visibles et mesurables renforçant leur attractivité, ou encore limiter les investissements initiaux pour équilibrer leur budget.

Industrialisation : l’activité manufacturière augmente à mesure que les économies nouvelles se développent. Les besoins en énergie mondiale des économies hors de l’OCDE passeront de 59 % en 2014 à près de 65 % d’ici 2030. L’industrie a donc besoin de solutions innovantes et de services supplémentaires pour non seulement accompagner le développement des économies nouvelles et répondre à leurs besoins croissants en énergie, mais aussi réaliser des gains d’efficacité et moderniser les installations dans les pays matures.

Numérisation : ces 20 dernières années, Internet a permis de connecter 3,5 milliards de personnes entre elles. Au cours des 10 prochaines années, ce chiffre sera amené à augmenter de plus de 70%. Les clients attendent des produits dotés d’interfaces ouvertes et de fonctionnalités à la mesure des terminaux mobiles et une mise en oeuvre active de l’efficacité énergétique à travers de nouveaux modèles économiques dans les produits, systèmes et services intelligents.


Quels sont les principaux leviers à disposition de Schneider Electric pour mener à bien sa mission ?

Notre capacité d’innovation – les dépenses en R&D représentent 5% de notre chiffre d’affaires tous les ans – est un élément essentiel pour mener à bien notre mission en apportant des solutions pour un monde :

Plus électrique : d’ici 2040, la demande en électricité va croître deux fois plus vite que la demande en énergie ; trois fois plus d’efficacité énergétique sera nécessaire pour résoudre le défi climatique. Schneider Electric propose à ses clients de nombreuses solutions pour relever ce défi : la solution EcoStruxureTM qui permet par exemple un accès en temps réel aux données de performance énergétique d’un bâtiment est la colonne vertébrale de l’immeuble de bureau The Edge construit pour Deloitte à Amsterdam, un bâtiment à bilan énergétique nul, qui produit 102% de sa propre énergie.

Plus digital : les nouvelles technologies permettent d’envisager l’énergie d’une façon radicalement différente, bien plus efficace et durable. La réalisation de notre mission passe par le déploiement de solutions connectées, qui est d’ailleurs l’un des objectifs des plans stratégiques depuis de nombreuses années. Au cours de l’année 2016, le nombre de nos produits connectés a augmenté́ de 15 %. La digitalisation étant aussi source de nouveaux risques notamment en matière de cyber-sécurité industrielle, Schneider Electric a également un rôle à jouer en sensibilisant ses clients à ces enjeux et en leur proposant des solutions adaptées. C’est l’objectif de notre partenariat avec WALLIX, spécialiste français de la cyber-sécurité, avec qui nous avons développé une solution pour maîtriser et sécuriser les accès des mainteneurs et des télé-mainteneurs aux architectures industrielles.

Plus décarboné et plus décentralisé : les sources d’énergies renouvelables représenteront 60 % de l’ensemble des nouvelles capacités de production d’électricité d’ici 2040, et 70% dans les zones rurales. La gamme « Access to Energy » de Schneider Electric propose ainsi des lampes solaires et des systèmes d’électrification portables alimentés par des panneaux photovoltaïques, qui permettent aux consommateurs de produire leur propre énergie et d’évoluer vers un mix énergétique plus écologique.


La mission de Schneider Electric ancre donc son développement dans les grandes tendances macroéconomiques qui bouleversent ses marchés. Mais que signifie cette mission à l’échelle de l’individu ?

Dans les nouvelles économies, cela signifie apporter des solutions qui fournissent de l’énergie propre et fiable pour les 1,2 milliard de personnes qui n’ont pas accès à l’électricité. C’est l’ambition de notre programme Accès à l’Energie. Nos efforts portent sur des offres et des modèles économiques pour l’électrification de villages et pour les besoins domestiques, deux fonds d’investissement pour soutenir localement l’entrepreneuriat innovant en matière d’énergie, et la formation pour répondre aux pénuries de compétences locales.

Néanmoins, la problématique de l’accès à l’énergie ne se limite pas aux marchés en développement. Dans les économies matures, nous nous adressons aux centaines de millions de personnes qui vivent dans la précarité énergétique au travers de programmes comme « Social Innovation to Tackle Fuel Poverty », un appel à projets mené par Ashoka et la Fondation Schneider Electric pour accompagner des entrepreneurs sociaux qui proposent des solutions innovantes en faveur de la lutte contre la précarité énergétique en Europe.

Dans les nouvelles économies, cela signifie apporter des solutions qui fournissent de l'énergie propre et fiable pour les 1,2 milliards de personnes qui n'ont pas accès à l'électricité


Qui porte la mission chez Schneider Electric ? Comment est-elle diffusée en interne pour permettre aux collaborateurs de se l’approprier ?

Notre mission est bien sûr portée par tous. Nous pensons que tous les collaborateurs doivent être conscients de ces enjeux et être des ambassadeurs de l’engagement de Schneider Electric. Dans ce but, une initiative a été lancée il y a 5 ans : les Sustainability Fellows.__ S’appuyant sur la plateforme de réseau social interne, cette communauté vise plusieurs objectifs : sensibiliser tous les collaborateurs du Groupe au développement durable, leur présenter les grands enjeux liés à ce thème au sein de l’entreprise et au-delà, et enfin faire comprendre le lien entre la stratégie de Schneider Electric et les enjeux climatiques ou de société.

L’objectif est aussi de permettre à cette communauté de partager leurs points de vue afin de résoudre des problèmes, d’améliorer les politiques et actions de l’entreprise, et de prendre connaissance des différentes manières de s’impliquer au quotidien ou ponctuellement. Le département développement durable anime la communauté lors d’émissions de « Webradio » en direct diffusées tous les trimestres, ou encore en procédant à des sondages qui sont ensuite postés sur la plateforme de réseau social du Groupe.__ La communauté a vu ses rangs grossir de quelques centaines de membres début 2013 à plus de 5 000 Sustainability Fellows en 2017.

Nos programmes d'entreprise créent également une culture forte autour de notre mission

Pour s’assurer que chacun s’approprie son rôle dans la stratégie du Groupe et son exécution, nous avons mis en place une enquête interne, déployée deux fois par an auprès de tous les collaborateurs, qu’ils soient connectés ou non (dans les usines, un dispositif spécifique est organisé), appelée « OneVoice ». Le taux de participation, en hausse, atteint 80 % en 2017. Nous mesurons le niveau d’engagement et évaluons les facteurs de motivation – formation, bien-être, etc. –, mais surtout nous organisons des sessions de feedback par pays et par équipe afin d’entretenir le dialogue et d’expliquer la stratégie du Groupe jusqu’au niveau le plus local de manière structurée et régulière.

Nos programmes d’entreprise, comprenant des objectifs communs déclinés par pays et par entité, créent également une culture forte autour de notre mission. Ainsi, le baromètre Planète & Société, mis place il y a 13 ans, rassemble les objectifs de développement durable et les progrès du Groupe dans un outil transverse qui implique toutes les fonctions.

Dans quelle mesure vos parties prenantes sont-elles associées à la réalisation de la mission ? En particulier, comment les actionnaires de Schneider Electric peuvent-ils contribuer à la réalisation de sa mission ?

Nouer des partenariats avec des entreprises paires, des fournisseurs, des clients, des start-ups, des universités et autres acteurs pour mutualiser nos compétences et bâtir collectivement des solutions fait partie de la culture de Schneider Electric. Dans le domaine de l’innovation et de la R&D, en plus de poursuivre nos propres initiatives, nous pratiquons l'open innovation avec des parties prenantes externes, y compris clients et fournisseurs. Nous avons adopté une stratégie globale de collaboration pour la co-conception, le co-développement (pour les nouveaux produits) et la co-ingénierie (pour les produits existants).

Nos actionnaires contribuent quant à eux à notre mission en nous questionnant sur les engagements que nous prenons en matière de développement durable et sont attentifs aux résultats que nous pouvons démontrer, en particulier dans le domaine climatique et en cohérence avec notre mission. La mesure de notre engagement et de notre impact est désormais centrale dans leurs décisions d’investissement. Ces signaux sont importants et de plus en plus visibles : ainsi, Schneider Electric fait partie des entreprises mondiales ayant le plus d’investisseurs responsables parmi leurs actionnaires.

Emilienne Lepoutre a rejoint Schneider Electric début 2011 comme coordinatrice développement durable. Elle est en charge de l’outil de mesure et pilotage de la performance extra-financière du Groupe, le baromètre Planète & Société, des notations extra-financières et des relations avec les investisseurs ISR.

Diplômée de l’ESCP, Emilienne a démarré son parcours professionnel dans un cabinet de conseil en management, puis, après un voyage de plusieurs mois en Asie, a travaillé pour un magazine de green business et s’est engagée dans différentes associations à but social et environnemental en Argentine.

Découvrez notre ISR Way #8 en cliquant ici

Les opinions et estimations données constituent notre jugement et sont susceptibles de changer sans préavis, de même que les assertions quant aux tendances des marchés financiers, qui sont fondées sur les conditions actuelles de ces marchés. Nous pensons que l'information fournie dans ces pages est fiable, mais elle ne doit pas être considérée comme exhaustive. Ces données, graphiques ou extraits ont été calculés ou effectués sur la base d'informations publiques que nous estimons fiables mais qui toutefois n'ont pas fait l'objet d'une vérification indépendante de notre part.

Nos Experts

Le NEC plus ultra pour la planète

15.12.2017
L’adaptation au changement climatique constitue déjà une réalité très concrète pour des populations entières et pour les entreprises. Pour agir, Sycomore AM a développé la « Net Environmental Contribution » (NEC), une nouvelle métrique avancée de mesure de l’alignement...Lire

Nos Publications

L’entreprise à mission

08.02.2018
Dans une quête de performance durable, il est aujourd’hui capital pour les entreprises d’apporter du sens et des solutions aux enjeux sociétaux. En ce sens, les entreprises qui se dotent d’une mission avec une portée sociétale positive bénéficient d’une longueur d’avance. Aussi,...Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...