En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et d'établir des statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus et paramétrer vos choix, cliquez-ici.
Accepter

NotreMAGAZINE

De vous à nous. Retrouvez les dernières interviews de nos experts, nos évènements marquants, nos points de vue et toutes nos nouveautés.

Sycominute(s) : Mensis horribilis

Nos Nouveautés

Sur fond de tensions commerciales persistantes et de perspectives de ralentissement de la croissance mondiale, les marchés actions ont dévissé en octobre. Notre gérant Arnaud d'Aligny revient en détail sur un mois à l’actualité particulièrement mouvementée.

Syco Minute

Les marchés actions ont enregistré une sévère correction en octobre, l’Euro Stoxx TR reculant de 6.6% sur le mois. Les secteurs défensifs ont mieux résisté que les cycliques et les financières, mais seul celui des télécommunications enregistre une progression au cours du mois.

C’est l’accélération de la remontée des rendements obligataires américains à la suite des propos de Jérôme Powell, indiquant que la robustesse de la conjoncture aux Etats Unis pourrait l’inciter à monter les taux « un peu au-delà de la neutralité », qui avait tout d’abord entraîné les marchés actions à la baisse. Les taux des T-Bonds 10 ans et 30 ans ont ainsi atteint leur plus haut niveau depuis 2011 (10 ans à 3.26%) et 2014 respectivement.

Sur fond de tensions commerciales persistantes – Donald Trump a évoqué ce mois-ci la possibilité de relever les droits de douane sur 267 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires -, la correction des marchés s’est ensuite accentuée sous l’effet des craintes d’un ralentissement de la croissance mondiale - PIB chinois du troisième trimestre inférieur aux attentes, au plus bas depuis 2009 (+6.5%), ventes d'automobiles neuves en recul en Chine pour le troisième mois consécutif, PMI de de la zone euro en recul en octobre. En effet, les investisseurs, n’ayant pas réussi à anticiper la dernière crise financière, se montrent plus fébriles à l’approche d’une possible fin de cycle.

Les tensions politiques en Europe – bras de fer entre le gouvernement italien et la commission européenne au sujet du budget du pays et départ annoncé d’Angela Merkel à la fin de son actuel mandat – ont également participé à la correction des marchés et entraîné une hausse importante des rendements des obligations d’Etat italiennes – le 10 ans italien gagnant 28 points de base sur le mois (à 3.43%).

De nombreux « profit warnings » ont animé le début de la saison de publication de résultats du troisième trimestre

Enfin, de nombreux « profit warnings » ont animé le début de la saison de publication de résultats du troisième trimestre, entraînant de sévères sanctions pour les titres concernés, voire plus globalement l’ensemble de ceux du secteur des sociétés à l’origine de ces avertissements sur résultats. Néanmoins, au 31 octobre, avec environ la moitié des entreprises ayant publié leurs résultats, en agrégé, ces derniers se révèlent globalement conformes aux attentes. Les anticipations de croissance des bénéfices par action des entreprises européennes, si elles ont été légèrement révisées en baisse, s’élèvent toujours à environ +8% pour cette année (pour le Stoxx 600).

Les opinions et estimations données constituent notre jugement et sont susceptibles de changer sans préavis, de même que les assertions quant aux tendances des marchés financiers, qui sont fondées sur les conditions actuelles de ces marchés. Nous pensons que l'information fournie dans ces pages est fiable, mais elle ne doit pas être considérée comme exhaustive. Ces données, graphiques ou extraits ont été calculés ou effectués sur la base d'informations publiques que nous estimons fiables mais qui toutefois n'ont pas fait l'objet d'une vérification indépendante de notre part. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Nos Nouveautés

Sycomore AM partage sa métrique propriétaire NEC

05.11.2018
Alors que les appels à l’urgence pour agir pour l’environnement et le climat s’intensifient et que le secteur financier cherche des outils pour mieux intégrer les risques induits et mesurer son impact écologique, Sycomore AM fait le choix de partager sa métrique propriétaire, la NEC...Lire
Chargement

Chargement en cours. Veuillez patienter ...